Pour le mariage de ma cousine je vais acheter une robe aux Galeries Lafayette .




Voilá le dialogue complet:

La vendeuse: Bonjour, mademoiselle, vous désirez?
Sandra: Bonjour, je voudrais la robe rose dans la vitrine.
La vendeuse: Oui, en quelle taille?
Sandra: Je fais du 38
La vendeuse: Je n'ai plus ce modèle en 38, on l'a beaucoup vendu! Regardez cette robe blanche. Je l'ai en 38. Vous voulez l'essayer?
Sandra:Oui, s'il vous plaît! Oú est la cabine d'essayage?
La vendeuse: A côté de la caisse!
(un peu plus tard)
Sandra: Elle me plaît bien. Je crois que je vais la prende! Elle fait combien?
La vendeuse: 50 euros
Sandra: D'accord, je la prends.
La vendeuse: Merci mademoiselle!

vendredi, avril 16, 2010

J'ai beaucoup maigri et j'ai renouvelé ma garde-robe. Voilà tout ce que j'ai acheté:



Mon style:

Je ne m'intéresse pas à la mode, je la déteste. J'aime les vêtements simples et discrets parce que je veux passer inaperçue.J'aime les vêtements en couleurs noir et blanc.

vendredi, avril 09, 2010




J´ai vu avec ma classe et la professeur de Français: " Bienvenue chez les Ch'tis"

" Bienvenue chez les Ch'tis"est une magnifique comédie française. Ce film est très intéressant, et aussi nous fait rire, c'est un hommage aux habitants du nord de la France. Je pense que c'est une très bonne histoire digne d'être vue.
Philippe Abrams est directeur de la poste à Salon (dans le sud de la France). Mais il est muté à Bergues, petite ville du Nord, quand on découvre qu´il s´est fait passer par handicapé pour obtenir un poste dans la Côte d´Azur. Il croit le Nord c’est l’horreur, qu'il fait très froid et où on parle une autre langue: le "cheutimi." Malgré tout, il découvre un endroit chaleureux et les préjugés qui il a entendu du Nord sont faux. Abrams revient à Salon mais Julie, sa femme, ne croit pas que ces préjugés sont faux. Sa femme ne croit pas le mensonge sur sa vie dans le Nord. Tout va bien, jusqu’au jour où Julie décide de rejoindre vont aller vivre avec lui.

  • Soteo marcapáginas

    Membres